CLOTURE IHOU ET DELEGATION SAVARRI

Togo / SaVaRRI –AO : Clap de fin sur une note de satisfaction des organisateurs

Les rideaux sont tombés ce mercredi 20 septembre 2023 sur la première édition du  Salon de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation en Afrique de l’Ouest.  Le bouquet final a été marqué par une intervention très remarquée du ministre de l‘enseignement Supérieur et de la recherche, Pr Ihou Majesté Wateba qui a mis l’accent sur la résilience des chercheurs afin de braver les difficultés dans un monde ou rien leur sera accordé gratuitement.

 

   Deux inventions togolaises dans le Top 5 du Jury

Sur les 12 innovateurs qui ont fait une session de pitch, le jury a délibéré pour choisir les trois (3) meilleurs . La première place est revenue au béninois TONOU Hewa Deogracias honoré à travers son invention « Pass Santé Mousso ».

Il remporte le jackpot de 5 millions de Fcfa qui devra lui permettre de viabiliser son invention. La deuxième place est occupée par le Sénégalais DIOP Michel  Baker assortie d’un cheque de 2 millions de Fcfa pour son projet de fermentation des poissons à travers les bactéries.

Le Togolais KOTCHE Wilfried inventeur du casque ultra protecteur multifonctionnel et intelligent Wilko s’adjuge la 3eme place. Un autre togolais BEBINESSO Toï Bebezseky co-fondateur du start-up L’Maaza avec son invention le serveur automatique de boissons locales est 04eme.

« Les critères prennent en compte la présentation, la meilleure présentation de l’innovation et la bonne compréhension du jury, la réalisation de l’innovation, le respect de la protection de l’environnement, à quel niveau d’évolution se trouve l’innovation, est-ce qu’il a déjà reçu les droits de propriété au niveau de l’OAPI ou c’est juste un certificat et est ce qu’on a déjà eu à faire un test. Voila les critères et on peut vous dire que chacun s’est battu et le simple fait de se retrouver dans ce forum  est déjà un prix puisqu’on fait parti des trois premiers dans son pays.» a expliqué Nathalie Manzinewe BITHO, la présidente du jury.

               

              Des leviers de financement identifiés

Pendant trois jours, les participants venus du Benin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire,  Gabon, Sénégal et du Togo ont suivi plusieurs sessions sur les dispositifs d’accompagnement à la valorisation, le partenariat public-privé et la valorisation des résultats de la recherche et des Master class sur la propriété intellectuelle et protection des innovations et inventions. Pour les organisateurs, cette grande première est une réussite.

«  Nous voulu  faire de ce salon un break pour regarder tout ce que nous avons faut jusqu’ici  innovateurs, enseignants-chercheurs, chercheurs, opérateurs économiques et quand on sait qu’ailleurs, la recherche impulse le développement, qu’en est-il chez nous et nous sommes posés ces questions en réunissant à Lomé les principaux acteurs qui parlent de l’innovation et de la recherche qui sont venus des institutions qui financent la recherche. » a précisé Pr Joseph TSIGBE, vice-président du comité d’organisation. Les bases du financement de la recherche et de l’Innovation sont posées à Lomé. Rendez-vous en 2024 pour évaluer les prémices de cette grande première.

 


Commenter Comme:

Commenter (0)